Le guide pour réussir la pose d’un plancher hydraulique

plancher-chauffant

Réaliser la pose d’un plancher chauffant nécessite des travaux de longue haleine et complexe dont des normes sont à suivre. En allant du préparatif, en passant par l’isolant pour finaliser par la pose des tubes, voici l’ensemble des étapes pour un plancher chauffant installer comme il faut. Un plancher chauffant est une installation complexe, normée, pour laquelle il existe des procédures strictes à respecter.

La pose d’un plancher chauffant en quelques étapes

Le plancher chauffant est une bonne alternative de chauffe qui a tout de même l’inconvénient de nécessiter d’importants travaux complexes. Toutefois, en suivant ces quelques étapes, les travaux seront beaucoup moins stressants.

  1. Le préparatif

Le préparatif consiste à rendre le sol assez plat pour recevoir le plancher. Ensuite, le bloc collecteur qui constitue l’élément clé du plancher doit aussi être en place afin d’assurer la distribution de l’eau du générateur et le retour vers l’appareil.

  1. L’isolation

Ensuite, le sol doit être bien isolé soit par plaques isolantes soit par isolants lisses. En places, les isolants vont assurer la désolidarisation du plancher du sol porteur ainsi que de tous les éléments de la construction. Pour que l’isolation parfaite, il faudra commencer par le pourtour ensuite le long du mur face à la porte. Il faudra toutefois adapter l’isolant en fonction de la partie de la pièce à isoler.

  1. La pose des tubes

Le positionnement des tubes se fait depuis lesnourrices qui assurent la distribution des fluides. Le plombier sérieux va procéder par boucle en un seul tenant depuis le bloc collecteur.Le plancher devra par la suite être installé en escargot en allant de la périphérie de la pièce jusqu’au centre. Toutefois, le respect de 10 cm au minimum est nécessaire entre les tubes.

Une fois l’ensemble de ces opérations effectuées, il faudra par la suite réaliser quelques inspections et tests avant de tout finaliser.

La pose d’un plancher chauffant, quelques précautions à prendre

Une fois toutes les étapes précitées réalisées, il faudra par la suite réaliser quelques tests et inspections afin de s’assurer à ce que les tubes et l’ensemble du plancher soient en bon état de marche. La première est mettre le circuit sous pression afin que les canalisations soient dilatées au maximum. Ainsi, les risques de fissures sont évités avant que le coulage de la chape soit réalisé.Aussi, il est également indispensable de se renseigner par repérages des tuyaux par tuyaux étant donné que tous les repères seront impossibles après le coulage de la chape.

Ce sera seulement après que l’ensemble de ces éléments soit contrôlé que la chape liquide pourra être coulée. Il faudra toutefois au préalable installer le treillis soudé avant la chape, soit couler d’un seul tenant. Après tous ces travaux, le plancher sera prêt à fournir la chaleur dans la pièce. Il faudra toutefois prévoir entre 30 à 100 euros/m2 pour un plancher hydraulique.